Blog

Clinch boxe anglaise : 2 boxeurs au clinch dans un combat de boxe

Clinch boxe anglaise : comment défendre avec le clinch !

En boxe anglaise, le clinch est une technique défensive qui consiste à accrocher son adversaire. Le but est de l’empêcher de vous envoyer des coups.

 

Le clinch est souvent vu comme du dirty boxing, car il casse le rythme d’un combat. Lorsqu’elle est bien maîtrisée, cette technique est très utile (récupération, etc.).

 

Alors, si vous voulez tout savoir sur le clinch, vous êtes au bon endroit. Dans cet article, vous allez voir son utilité, comment le mettre en place et comment l’éviter.

 

Let’s get ready to rumble ! 🥊

 

C’EST QUOI EXACTEMENT LE CLINCH ?

Le clinch fait partie des défenses d’un.e boxeur.euse et consiste à accrocher votre adversaire.

 

Mais la boxe anglaise n’est pas le seul sport de combat où vous pouvez vous en servir. Il est surtout utilisé en boxe thaïlandaise et en MMA.

 

Le clinch c’est une phase de contrôle au corps à corps qui vous permet d’éviter les attaques de vos adversaires. Par contre, vous ne pouvez pas rester indéfiniment comme ça…

 

Le clinch en anglais, ou accrochage en français, ne dure jamais très longtemps. L’arbitre vient généralement vous séparer au bout de quelques secondes si vous ne travaillez pas (déplacement, coups, etc.).

 

Lorsque vous allez au clinch, vous vous collez à votre adversaire pour l’empêcher d’envoyer des coups de poing. Et c’est souvent vu comme de l’anti jeu, car vous cassez le rythme du combat.

 

Certain.e.s pensent même que c’est comme si vous n’avez pas envie de combattre. D’autant plus qu’il est rare qu’on vous apprenne le clinch dans un club de boxe.

 

Dans certaines salles, le clinch n’est pas bien vu. C’est une position inconfortable et les pratiquant.e.s trouvent que c’est bizarre de travailler dans une telle position.

 

Alors qu’en réalité ça reste une technique de défense qui a son utilité. Bien que ce ne soit pas toujours beau à voir…

 

Et de toute façon, il vaut mieux savoir aller au clinch même si vous n’en avez pas besoin, plutôt que d’en avoir besoin alors que vous ne savez pas comment faire ! ⚡️

 

POURQUOI UTILISER LE CLINCH ?

Le clinch est une technique de défense à ne pas sous-estimer. Il vous permet de :

  • Reprendre vos esprits lorsque vous êtes fatigué.e ou touché.e
  • Vous sortir d’une mauvaise posture
  • Frustrer votre adversaire en cassant son rythme, ses mouvements, etc.
  • Déstabiliser mentalement votre adversaire
  • Fatiguer votre adversaire s’il ne sait pas comment réagir

 

Donc vous l’aurez compris, le clinch est une arme stratégique à ne pas négliger. Il y a d’ailleurs plusieurs boxeur.euse.s qui l’utilisent !

 

On peut citer Floyd Mayweather ou Andre Ward qui s’en servent plutôt bien. Ou même encore le Gipsy King Tyson Fury, qui se sert du clinch dans un style dirty boxing.

 

Maintenant que vous savez ce qu’est le clinch et pourquoi il est intéressant, il est temps de voir comment vous devez vous y prendre ! 🔥

 

COMMENT ACCROCHER VOTRE ADVERSAIRE AU CLINCH ?

Au clinch le but c’est de contrôler le tronc et les bras de votre adversaire en le ceinturant. Et ce sont vos mains qui jouent ce rôle.

 

Pour rester à l’abri des coups, votre tête vient se coller à l’épaule de votre adversaire. De préférence du côté où votre bras est bien verrouillé.

 

Au clinch, vous devez toujours avoir le contrôle. Si les positions s’inversent, c’est mauvais signe. Votre adversaire peut relâcher le clinch et vous attaquer quand il veut… Pour éviter ça, vous devez connaître les bases. 📖

 

LES BASES DU CLINCH

Pour accrocher votre adversaire de la bonne manière, vous devez :

  • Avoir un contact avec lui ou elle (tête, bras, épaules ou coudes).
  • Rester proche de votre adversaire.
  • Contrôler les deux bras de votre adversaire.
  • Coincer un bras sous votre aisselle (over-hook).
  • Contrôler son autre bras avec votre bras libre (généralement le bras arrière).
  • Garder les abdos contractés en cas de coups.
  • Ne surtout pas mettre vos deux bras sur ses épaules.
  • Mettre votre poids de corps sur votre adversaire.
  • Tenir cette position fermement.

 

Ensuite lorsque vous êtes au clinch, l’idéal c’est de pouvoir travailler. C’est-à-dire bouger un peu, envoyer des coups si possible, etc. Pour ça vous pouvez :

  • Vous servir de votre tête pour pousser et changer de direction.
  • Utiliser vos coudes et vos épaules pour trouver des ouvertures.
  • Essayer de changer d’angle avec des déplacements (décalages, etc.).
  • Vous servir de vos jambes pour être puissant quand vous poussez.
  • Amener votre adversaire dans les cordes pour limiter l’amplitude de ses coups.
  • Mettre votre poids de corps sur les épaules de votre adversaire pour le fatiguer.
  • Coller votre tête sur sa mâchoire au lieu de ses épaules pour le gêner.
  • Alterner la position de vos bras, par-dessus et par dessous.

 

Par contre s’il y a une chose que vous devez éviter, c’est de pousser votre adversaire avec les bras tendus. En faisant ça, vous êtes totalement à découvert et vous vous exposez à un coup de poing.

 

LORSQUE VOUS VOUS FAITES ACCROCHER

Et si jamais votre adversaire prend le dessus, ou bien arrive à vous accrocher au clinch, pensez à :

  • Ne pas vous débattre inutilement dans tous les sens pour sortir.
  • Rester proche de votre adversaire pour éviter les coups.
  • Essayer de passer vos bras à l’intérieur.
  • Faire une rotation de vos épaules si vous voulez sortir du clinch.
  • Attendre que l’arbitre vienne vous séparer.

 

ENVOYER DES COUPS AU CLINCH

Lorsque vous êtes au clinch, vous pouvez aussi envoyer des coups ! Pour ça, utilisez votre bras arrière en le faisant passer à l’intérieur de la garde de votre adversaire.

 

Le bras arrière est beaucoup plus efficace au clinch, car votre jambe arrière vous sert d’appui. Vous pouvez donc ajouter de la puissance avec une rotation de hanche.

 

Alors qu’avec votre bras avant c’est plus compliqué de mettre de la force. Pourquoi ? Tout simplement parce que votre jambe avant est quasi collée à celle de votre adversaire.

 

Mais aussi surtout, car c’est plus facile de gérer le clinch avec votre bras avant. Votre bras arrière est trop loin pour manœuvrer.

 

Par exemple, pour envoyer un coup au clinch, vous pouvez accrocher votre adversaire avec votre bras avant. Ensuite, travaillez avec votre bras arrière et vos jambes pour trouver des ouvertures.

 

Dès que vous avez l’occasion, envoyez des coups au corps. Et si vous sortez du clinch, à l’instant même où vos bras se retirent de votre adversaire, vous pouvez envoyer un coup à la tête pour le surprendre !

 

Il est même parfois possible de faire des enchaînements au clinch et de jouer avec cette technique de défense. Par exemple, libérez votre bras, envoyez un uppercut, puis un crochet et retournez au contrôle avec votre bras arrière.

 

Maintenant que vous savez comment accrocher et travailler au clinch, on va voir avec vous comment éviter le clinch et comment en sortir. 🌪 

 

COMMENT ÉVITER LE CLINCH ET EN SORTIR ?

ÉVITER LE CLINCH

Pour ne pas vous faire avoir, vos deux atouts principaux sont :

  1. Votre footwork
  2. Votre jab

 

Votre jab va vous permettre de maintenir la distance tout en évitant les phases au corps à corps.

 

Votre jeu de jambes lui est primordial pour vous déplacer correctement afin d’éviter de vous faire piéger. Le but c’est de toujours être en mouvement et de changer d’axe.

 

Vous devez éviter qu’il y ait un contact entre votre adversaire et vous. Que ce soit, les bras, les coudes, la tête, les épaules, etc.

 

Et si votre adversaire vient au contact, ripostez en envoyant des coups. Ça va le ou la dissuader de continuer à essayer de vous accrocher.

 

Parfois, les boxeur.euse.s les plus résistant.e.s ou les plus déterminé.e.s vont quand même réussir à vous attraper. Et dans ce cas, mieux vaut savoir sortir du clinch

 

SORTIR DU CLINCH

En règle générale, l’arbitre vient mettre un terme au clinch assez rapidement. Mais, s’il voit que vous travaillez au clinch, il ou elle peut vous laisser dans cette position.

 

C’est pour ça que c’est intéressant de savoir sortir du clinch. Que ce soit parce que vous n’avez pas envie de rester dans cette position, ou parce que votre adversaire est trop en contrôle.

 

Pour ça vous pouvez essayer d’abaisser votre centre de gravité en fléchissant vos genoux. En même temps, tournez vos paumes de mains vers le sol.

 

Faites un décalage sur le côté et poussez votre adversaire avec vos jambes, vos épaules et votre tête. Au même moment, sortez vos bras en les ramenant vers vous, puis faites un pas de retrait pour vous mettre à distance.

 

Surtout n’oubliez pas, dès que vous êtes sorti.e du clinch, ramenez directement vos bras en garde !

 

Pour sortir du clinch, vous pouvez aussi essayer une autre technique en collant votre tête sur le menton de votre adversaire.

 

Faites en sorte que votre bras avant soit par-dessous le bras de votre adversaire, de manière à pouvoir le passer dans son dos.

 

Ensuite, avec votre bras arrière, vous allez pousser vers le bas afin de créer un déséquilibre. Au même moment, montez votre bras avant pour faire pencher votre adversaire du côté de votre bras arrière.

 

Ça va le ou la forcer à lâcher vos bras pour reprendre son équilibre. Vous pouvez donc sortir du clinch et même envoyer un crochet ou un uppercut arrière.

 

Cette technique marche aussi dans l’autre sens : votre bras arrière est sous le bras de votre adversaire et vous poussez vers le bas avec votre bras avant.

 

CONCLUSION

En boxe anglaise le clinch est une technique de défense qui consiste à accrocher votre adversaire. Vous le ceinturez avec vos bras de manière à contrôler son torse et ses bras.

 

Associé au dirty boxing, le clinch est souvent mal vu, car il casse le rythme d’un combat. Mais cette technique est très utile.

 

Elle vous permet de déstabiliser votre adversaire, comme elle vous aide à récupérer si vous êtes touché.e et fatigué.e.

 

Au clinch vous pouvez aussi envoyer des coups ! Mais faites attention à toujours bien garder le contrôle.

 

Il existe bien sûr d’autres techniques défensives : les déplacements, les esquives, etc. Alors, pour tout savoir sur la boxe et ses techniques, on vous invite à jeter un œil à notre article. 👀

 

VENEZ BOXER AU CERCLE !

La défense c’est pas trop votre truc ? Vous êtes plutôt un.e puncheur.euse ? Alors dans ce cas, les aqua-bags du Cercle n’attendent que vous !

 

Le Cercle c’est un concept 50% boxe et 50% bootcamp accessible à tout le monde, peu importe votre niveau. Aucun contact, aucun choc, la seule chose que vous mettez au tapis ce sont les aqua-bags.

 

Le workout se divise en 10 rounds pour une session de 50 minutes au total. Vous alternez les rounds de boxe sur des aqua-bags et les rounds bootcamp sur des benchs équipés d’haltères.

 

Le concept est simple : vous cognez les aqua-bags en utilisant les 6 coups classiques de la boxe et vous renforcez votre corps avec des mouvements de fitness.


Alors, si vous avez envie de switcher sur off et de tout fracasser le temps d’un workout, venez tester Le Cercle. Ça se passe au pied du Sacré-Cœur à Paris 18. Come join us tiger ! 🔥

Partager

abonnez-vous ici pour
une pizza gratuite*

(* la pizza pourrait en fait être notre newsletter, mais elle est pas mal aussi)

logo-lecercle