Blog

Uppercut boxe : notre coach Anne K envoyant un uppercut dans un aqua bag

Uppercut boxe : les secrets de ce coup redoutable !

L’uppercut est un coup puissant, mais pas toujours facile à maîtriser. Vitesse, timing et précision sont requis pour un bon uppercut !

 

Utilisé dans tous les sports de combat, il s’agit d’un coup donné le plus souvent à courte distance, avec le bras avant et le bras arrière.

 

Placé dans un enchaînement, l’uppercut est très efficace. Par contre, il peut aussi vous exposer à un contre.

 

Vous voulez connaître tous les secrets de l’uppercut. Vous voulez savoir comment l’envoyer. Guess what ?! Vous êtes pile au bon endroit.

 

Alors comme on dit en boxe anglaise : let’s get ready to rumbleeeeeeee ! 🥊

 

 

C’EST QUOI EXACTEMENT UN UPPERCUT ?

Aussi appelé coup de poing remontant au visage, l’uppercut est un coup donné à courte distance. Ce coup est donné avec le bras semi-fléchi (90°) dans une trajectoire verticale.

 

L’uppercut est utilisé pour toucher à la fois le corps et la tête, en attaque comme en défense. C’est un coup rarement donné seul, mais plutôt en combinaison.

 

On parle là d’un coup redoutable, car très puissant. Par contre, niveau technique, c’est une autre paire de manches. Pour l’uppercut, vitesse et précision sont de mise.

 

Il s’agissait d’ailleurs de l’arme fatale de Mike Tyson aka Iron Mike. Il enchaînait ses adversaires d’un crochet au corps suivi d’un uppercut au visage dévastateur.

 

Et si vous êtes plutôt nouvelle école, Gervonta “Tank” Davis, maîtrise lui aussi très bien l’uppercut.

 

QUELLE EST L’ORIGINE DU MOT UPPERCUT ?

Vous l’aurez deviné, uppercut vient de l’anglais “upper” et “cut”. “Upper” qui signifie “vers le haut” et “cut” pour “couper”.

 

Si on s’en remet à son étymologie, c’est vrai qu’elle reflète assez bien ce coup. Un punch vertical qui vient en quelque sorte couper la tête de votre adversaire.

 

LES DIFFÉRENTS TYPES D’UPPERCUTS

Les principaux types d’uppercuts sont :

  • L’uppercut du bras arrière ou rear uppercut
  • L’uppercut du bras avant ou lead uppercut
  • L’uppercut en contre
  • L’uppercut au corps

 

1. L’UPPERCUT DU BRAS ARRIÈRE (REAR UPPERCUT)

Très souvent utilisé dans une combinaison, l’uppercut du bras arrière est très puissant. Il vient souvent après un jab ou un crochet du bras avant.

 

L’uppercut du bras arrière peut aussi être utilisé pour contrer votre adversaire.

 

2. L’UPPERCUT DU BRAS AVANT (LEAD UPPERCUT)

Un peu moins utilisé que l’uppercut du bras arrière, l’uppercut du bras avant peut lui aussi faire mal. Surtout s’il est bien envoyé et avec le bon timing.

 

Par contre vous devez avoir la bonne technique et être rapide, car il vous expose facilement à un contre.

 

3. L’UPPERCUT EN CONTRE

Pour contrer, l’uppercut est redoutable, vous pouvez utiliser celui du bras arrière comme celui du bras avant :

  • L’uppercut arrière va être utile pour essayer de mettre KO votre adversaire.
  • L’uppercut avant va venir déstabiliser votre adversaire en le surprenant.

 

Comme votre adversaire est à l’offensive, sa garde est ouverte, ce qui vous donne plus de chance de toucher son menton.

 

Par contre, pour que votre uppercut soit efficace, vous devez soit esquiver, soit sortir de l’axe d’attaque de votre adversaire.

 

4. L’UPPERCUT AU CORPS

Il est moins utilisé que l’uppercut à la tête, car la technique est un peu différente. Pour envoyer un uppercut au corps, vous devez légèrement faire partir votre coude vers l’extérieur.

 

Par contre, si vous touchez le plexus, les côtes, les reins ou le foie, ce punch peut être très efficace.

 

De plus, l’uppercut au corps est plus rapide, car le mouvement est plus court. Vous pouvez alors l’utiliser autant en attaque qu’en défense.

 

LES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE L’UPPERCUT

LES AVANTAGES DE L’UPPERCUT

  • C’est un coup puissant qui fait des dégâts lorsque vous touchez le menton.
  • S’il est bien envoyé, vous pouvez le cacher jusqu’au dernier moment.
  • Il s’intègre très bien dans différents enchaînements.
  • L’uppercut permet de répliquer lors d’une phase de corps à corps.
  • Lorsqu’il est bien envoyé, il est très dur à parer.
  • Avec assez de puissance, vous pouvez mettre votre adversaire au tapis.
  • Il fait monter la garde de votre adversaire pour ensuite venir toucher au corps.
  • Il permet aussi de lui faire lever le menton pour toucher au visage.

 

LES INCONVÉNIENTS DE L’UPPERCUT

  • Quand vous l’envoyez, votre garde est ouverte pendant quelques secondes.
  • C’est un coup qui peut être prévisible lorsqu’il est mal envoyé.
  • Plus l’uppercut est envoyé à distance, moins il est puissant.
  • Les uppercuts à distance sont dangereux, car vous êtes très exposé.e.
  • S’il est raté, il peut vous faire perdre l’équilibre.

 

Pas de panique, pour minimiser au maximum tous ces inconvénients, we got you ! On va maintenant voir ce que vous devez faire pour envoyer un bon uppercut.

 

COMMENT ENVOYER UN BON UPPERCUT ?

Tout d’abord, quel que soit le coup que vous envoyez, la règle d’or en boxe réside sur le fait :

  • D’être détendu.e et relâché.e
  • D’avoir une position dynamique avec les jambes un peu fléchies
  • De garder le menton bien rentré dans votre cou

 

Une fois que vous avez ces 3 choses en tête, on passe à l’uppercut ! Les bases sont :

  • Le bras semi-fléchi
  • La paume de main face à vous
  • Le coup se donne dans un axe vertical

 

Attention, votre bras ne doit pas descendre et remonter ! Tout se passe au niveau des hanches qui vont de l’arrière vers l’avant.

 

Pensez aussi à bien souffler au moment de l’impact. Ça vous aide à contracter vos muscles et donc à mettre plus de puissance dans votre punch.

 

Et bien sûr, une fois que votre uppercut a touché sa cible, ramenez toujours votre bras dans votre garde.

 

LA TECHNIQUE DE L’UPPERCUT DU BRAS AVANT

Toutes les étapes de l’uppercut du bras avant doivent être rapides pour ne pas être trop prévisibles. Voilà comment envoyer un bon uppercut du bras avant :

  • Tournez vos épaules et votre buste à l’extérieur de votre jambe avant
  • Mettez le poids de du corps sur votre jambe avant (sans vous asseoir dessus)
  • Faites une rotation des hanches pour amener de la force
  • Faites pivoter légèrement votre pointe de pied avant en décollant le talon
  • Envoyez l’uppercut avec le bras semi-fléchi dans un axe vertical
  • Gardez bien la main opposée collée à votre visage et le coude collé au corps
  • Ramenez votre bas dans votre garde

 

Pour vous protéger au moment de l’uppercut, pensez à avoir l’épaule montée pour cacher votre menton. L’angle épaule – menton doit toujours être fermé pour éviter les contres.

 

LA TECHNIQUE DE L’UPPERCUT DU BRAS ARRIÈRE

La technique est la même que pour l’uppercut du bras avant. En résumé ça donne :

  • Rotation du buste et des épaules à l’extérieur de la jambe arrière
  • Poids du corps sur la jambe arrière sans trop vous asseoir dessus
  • Rotation des hanches pour transfert de force
  • Pivot de la pointe de votre pied arrière en décollant le talon
  • Envoyez l’uppercut avec le bras arrière dans un axe vertical
  • Main opposée collée au visage et coude collé au corps
  • Ramenez votre bras dans votre garde

 

Et pour les uppercuts en contre, la technique est la même, sauf que vous devez sortir de l’axe de votre adversaire.

 

LES UPPERCUTS EN CONTRE

COMMENT CONTRER AVEC UN UPPERCUT ?

Pour contrer votre adversaire avec un uppercut, vous devez d’abord sortir de son axe d’attaque. Pour ça, vous pouvez soit faire un pas de côté ou bien rouler les épaules.

 

Ce n’est pas toujours facile parce que vous devez avoir le bon timing. Et quand ce n’est pas le cas, vous pouvez vous faire contrer.

 

Lorsque votre adversaire passe à l’offensive, laissez-le avancer. Lorsqu’il commence à rentrer au corps à corps, tournez votre épaule avant en protection. Ensuite :

  • Décalez-vous avec un pas de côté
  • Envoyez votre uppercut arrière en contre
  • Faites-le passer sous le bras de votre adversaire au moment de son coup

 

Vous n’êtes pas forcément obligé de faire un pas de côté. Une rotation du buste et des épaules pour esquiver peuvent suffire.

 

Ça va vous permettre de sortir de l’axe de votre adversaire et en plus vous serez déjà en position pour votre uppercut. Vous n’avez plus qu’à l’envoyer en passant sous son bras.

 

OK, maintenant vous savez contrer avec un uppercut. Mais comment ça se passe pour contrer un uppercut envoyé par votre adversaire ?

 

COMMENT CONTRER UN UPPERCUT ?

Pour contrer et parer un uppercut, tout d’abord vous devez avoir une bonne distance et toujours garder le menton bien rentré.

 

Pensez aussi à bien bouger et à être acti.ve.f pour rester à distance et donc ne pas être atteignable trop facilement.

 

Tout d’abord pour parer un uppercut, vous devez avoir une garde bien solide. Pour ça, vos deux coudes doivent être bien rentrés vers l’intérieur pour empêcher l’uppercut de passer.

 

Et si vous vous sentez trop en danger, esquivez avec un mouvement de buste ou un pas de retrait afin de creuser la distance.

 

Ensuite, pour contrer un uppercut du bras avant, vous pouvez par exemple :

  • Faire un pas de retrait pour vous éloigner, suivi d’un cross.
  • Parer l’uppercut avec votre bras arrière et enchainer avec un crochet avant.

 

Et pour contrer un uppercut du bras arrière, vous pouvez essayer d’envoyer un jab ou un crochet du bras avant.

 

En utilisant votre bras avant, vous aurez une meilleure distance. La garde arrière de votre adversaire est plus facile à atteindre avec votre bras avant qu’avec votre bras arrière.

 

DES ENCHAÎNEMENTS À ESSAYER AVEC UN UPPERCUT

Un bon enchaînement contient en général 2 à 5 coups pas plus. Quand il y a trop de coups, vous vous embrouillez et ça devient trop dur à retenir.

 

Dans vos enchaînements vous devez penser facilité, efficacité et impact. Don’t worry, on va vous donner des exemples plus bas.

 

Après un uppercut c’est intéressant d’enchaîner avec un crochet un ou direct. Par exemple :

  • 3 – 6 – 3 pour crochet avant, uppercut arrière et crochet avant pour finir.
  • 6 – 1 – 4 pour uppercut arrière, jab et crochet arrière pour terminer.
  • 5 – 2 pour uppercut avant suivi d’un cross, simple, mais efficace.

 

Vous pouvez aussi tenter le combo mythique de Mike Tyson (attention ça demande un gainage en béton) :

  • 3 – 5 pour crochet avant au corps et uppercut avant au visage.
  • 4 – 6 pour crochet arrière au corps et uppercut arrière au visage.

 

Pour perturber votre adversaire, vous pouvez envoyer un jab juste avant un uppercut. Voilà des exemples d’enchaînements :

  • 1 – 6 – 3 pour jab, uppercut arrière suivi d’un crochet avant.
  • 1 – 2 – 5 pour jab, cross et uppercut avant pour terminer.
  • 1 – 1 – 1 – 5 – 2 pour double jab, feinte de jab, uppercut avant et cross pour finir.

 

Pour ces enchaînements, n’hésitez surtout pas à changer de niveau. Variez les coups au corps et au visage pour faire bouger la garde de votre adversaire et trouver des ouvertures.

 

Et pour vous entraîner, le mieux, c’est de travailler sur un aqua-bag. Les sacs de frappe longs ne sont pas vraiment adaptés pour les uppercuts.

 

Sinon vous pouvez aussi perfectionner vos uppercuts en shadow boxing, en sparring (combat d’entraînement léger) ou aux pattes d’ours.

 

QUELQUES TIPS POUR AMÉLIORER VOS UPPERCUTS

Avant de vous laisser, on vous a préparé deux listes de tous les tips à savoir et des erreurs à ne pas faire pour avoir un uppercut redoutable.

 

LES ERREURS À NE PAS FAIRE

  • Votre bras ne doit pas partir en arrière ni se baisser pour armer votre uppercut.
  • N’envoyez pas votre uppercut en pliant votre bras, mais utilisez vos hanches.
  • N’envoyez pas non plus d’uppercut si vous êtes trop loin.
  • Ne vous penchez pas en avant.
  • N’exagérez pas le mouvement en allant chercher le plus haut possible.
  • Visez bien droit et centré et non pas en diagonale ou de côté.
  • Ne poussez pas trop sur vos jambes comme si vous vouliez sauter.
  • Envoyez l’uppercut vers le haut et non pas vers vous.

 

LES TIPS À APPLIQUER

  • Gardez votre paume de main toujours face à vous.
  • Restez en garde le plus longtemps possible avec le menton bien rentré.
  • Ramenez votre bras dans votre garde juste après avoir touché.
  • Pour faciliter votre coup, vous pouvez faire un petit pas de côté.
  • Gardez bien votre épaule et votre coude vers l’intérieur.
  • Pensez à varier les uppercuts au corps et à la tête.
  • Pensez aussi à la rotation des hanches et au pivot de votre pied.
  • Bougez souvent votre tête pour être moins prévisible.
  • Vous aurez plus de facilité à envoyer un uppercut après un crochet ou un direct.
  • Travaillez la vitesse de vos uppercuts avant d’y mettre de la puissance.
  • Pour plus de stabilité, visualisez vos hanches qui s’abaissent.

 

CONCLUSION

L’uppercut est un coup redoutable en boxe. Dans une trajectoire verticale de bas en haut, avec le bras semi-fléchi, vous pouvez l’envoyer avec votre bras arrière comme votre bras avant.

 

Au corps ou en contre, l’uppercut s’intègre très bien dans différents enchaînements. Par contre, il peut facilement vous exposer à un contre si vous n’avez pas la bonne technique.

 

Pour un bon uppercut, tout se passe dans la rotation de vos hanches, qui donnent de la puissance ! Et surtout, n’exagérez pas le mouvement, restez compact et tournez bien votre corps.

 

Si vous voulez encore plus d’information sur les bases de l’attaque, mais aussi de la défense, on vous invite à jeter un œil à notre article sur la technique de boxe !

 

VENEZ ENVOYER VOS MEILLEURS UPPERCUTS AU CERCLE !

Vous ne connaissez pas Le Cercle ? Quelle erreur ! Le Cercle c’est un concept axé autour de la boxe anglaise : un workout 50% boxe et 50% bootcamp.

 

Les sessions de 50 minutes se déroulent en 10 rounds où vous alternez boxe sur les aqua-bags et renforcement musculaire sur les benchs.

 

Et comme on vous l’a dit tout à l’heure, il n’y a pas mieux que les aqua-bags pour aiguiser vos uppercuts. 😉

 

En plus, les workouts du Cercle sont accessibles à tous les niveaux ! Aucun combat, aucun choc, vous cognez les aqua bags sans prendre de coups en retour.

 

Alors, pour des workouts inspirés de la boxe dans une ambiance de folie, vous savez où aller. Rejoignez nos Tigers au Cercle dans le 18e arrondissement de Paname !

Partager

abonnez-vous ici pour
une pizza gratuite*

(* la pizza pourrait en fait être notre newsletter, mais elle est pas mal aussi)

logo-lecercle