Blog

Jab boxe : Marvin notre coach envoyant un jab sur un aqua bag

Jab boxe : tout savoir sur le coup élémentaire de la boxe !

En boxe, le jab c’est tout simplement le direct du bras avant. C’est un coup rapide et en ligne directe que vous apprenez dès vos débuts.

 

C’est un coup de poing important, car il permet de gérer la distance, de gêner votre adversaire, mais aussi de préparer vos enchaînements.

 

Vous voulez tout savoir sur le jab et maîtriser ce coup ? Alors, cet article est fait pour vous ! Let’s jump in Tiger ! 🐯

 

C’EST QUOI UN JAB ?

Le jab c’est tout simplement un direct du bras avant. Il s’agit d’un coup rapide, en ligne directe, utilisé pour toucher la tête comme le corps.

 

C’est le tout premier coup que vous apprenez en boxe pieds poings ou boxe anglaise. Il est donné à distance en faisant une extension totale de votre bras avant :

  • Pour les droitiers, votre pied gauche est en avant, donc votre jab se fera avec votre bras gauche.
  • Pour les gauches c’est l’inverse, votre pied droit est en avant, donc vous jaber du bras droit.

 

Le jab c’est un des coups de poing les plus utilisés en boxe, anglaise, thaï comme Française. Il est d’ailleurs autant utile en attaque qu’en défense.

 

On peut même dire que c’est le plus important. Et pour appuyer nos propos, demandez à Anthony Joshua (ancien champion de la catégorie heavyweight) :

  • “The right hand can take you around the block! But the jab will take you around the world”

 

Et d’ailleurs le jab était l’arme offensive la plus utilisée du GOAT, Mohamed Ali. Tout comme Mayweather, qui lui aussi, maîtrise l’art du jab.

 

Le jab est surtout utilisé pour préparer une attaque et pour tenir la distance avec votre adversaire. En général il n’est pas trop appuyé, mais plutôt rapide.

 

Votre jab est d’ailleurs bien plus rapide que les coups venant de votre bras arrière. C’est le trident du boxeur, un peu comme le fleuret de l’escrimeur.

 

Et comme pour tous les autres coups de la boxe, le jab a lui aussi ses variantes.

 

LES DIFFÉRENTS TYPES DE JAB

Il y a plusieurs façons d’envoyer un jab, ce qui donne naissance à différents styles. On peut notamment citer :

  • Le double jab
  • Le flicker jab
  • Le backstep jab
  • Le power jab
  • Le screw jab
  • Le fast jab
  • Le pivot jab
  • Etc.

 

LES AVANTAGES DU JAB

Le jab a plein d’avantages, mais les 3 principaux sont :

  • Tenir la distance
  • Gêner et feinter votre adversaire
  • Préparer une attaque

 

1. TENIR LA DISTANCE

Le jab est très utile lorsqu’il s’agit de tenir votre adversaire à distance. C’est un bon moyen de juger la distance pour ensuite envoyer d’autres coups.

 

Par exemple, si vous touchez facilement votre adversaire avec votre jab, vous n’aurez pas de souci pour l’envoyer au tapis avec un direct du bras arrière.

 

Le jab est aussi intéressant pour empêcher votre adversaire d’avancer. S’il est trop agressif, votre jab saura stopper sa progression.

 

2. GÊNER ET FEINTER VOTRE ADVERSAIRE

Lorsque vous jabez à la tête, le champ de vision de votre adversaire est caché. C’est donc un très bon moyen de le gêner, mais aussi d’enchaîner avec un coup au corps.

 

Le fait de gêner sa vue vous permet aussi d’enclencher des déplacements peu prévisibles. Par exemple, envoyez un jab et slidez sur le côté gauche ou le côté droit.

 

Le jab est intéressant pour feinter votre adversaire, le pousser à faire des erreurs, voir comment il réagit, son attitude, etc.

 

Envoyez plusieurs jabs régulièrement. Une fois que votre opposant anticipe, feintez et utilisez votre bras arrière ou un crochet avant pour le surprendre.

 

3. PRÉPARER UNE ATTAQUE

Votre jab va permettre d’ouvrir la garde de votre adversaire pour ensuite enchaîner. Envoyez 1 ou 2 jabs pour ébranler sa garde avant d’envoyer un cross ou un crochet bien placé.

 

Et pour préparer une attaque, le jab est votre meilleur ami. Il permet de mettre du rythme dans votre enchaînement et vous aide à prendre de l’élan.

 

D’ailleurs, l’enchaînement le plus connu avec un jab c’est le 1-2. C’est tout simplement : un jab suivi d’un cross.

 

LES AUTRES AVANTAGES DU JAB

On vient tout juste de vous parler des 3 principaux avantages du jab, but guess what ? Il y en a plein d’autres. La preuve :

  • Le jab est rapide et facile à envoyer.
  • Il ne demande pas beaucoup d’énergie.
  • Vous pouvez lancer un jab d’à peu près n’importe quelle position.
  • Il vous aide à trouver des ouvertures.
  • C’est un coup polyvalent.
  • Le jab peut aussi servir pour contrer.
  • Il vous permet de frapper sans être exposé.
  • Votre jab permet de vous reposer lorsque vous êtes fatigué.

 

COMMENT ENVOYER UN JAB ?

Pour envoyer un jab, vous devez d’abord avoir la bonne posture et ensuite, concentrez-vous sur le geste.

 

LA POSTURE

Le point primordial pour envoyer un jab c’est d’être bien relâché.e et détendu.e. Souvent en boxe vous avez tendance à vous crisper naturellement. Relâchez les épaules, ne contractez pas les bras et ne serrez pas les poings.

 

Vous devez aussi être réacti.ve.f et dynamique sur vos appuis. Ça veut dire que vous devez être sur la pointe des pieds. Mettez votre poids sur la jambe arrière sans trop vous asseoir dessus et sans ancrer votre talon dans le sol.

 

Gardez vos 2 coudes bien collés le long du corps. Vos poings, eux, sont montés au niveau de vos joues. Et n’oubliez pas de bien rentrer votre menton.

 

LE GESTE

Pour envoyer un jab, le geste se déclenche avec un petit pas vers l’avant. Gardez le buste droit, vous ne devez pas vous pencher en avant.

 

En gardant le coude bien à l’intérieur, faites une extension complète du bras avant. Ne décollez pas le coude de votre corps, pensez à bien le garder dans l’alignement de votre épaule !

 

Lorsque votre coude est presque tendu, faites une légère rotation du poing. Le but est de commencer avec le poing à la verticale et de finir avec le point à l’horizontale avec la paume de main qui vise le sol.

 

Pour vous protéger d’un potentiel contre, pensez à monter votre épaule. Pour ça, au moment de la rotation du poing, collez votre épaule à votre menton.

 

Une fois que vous avez touché votre cible, ramenez directement votre bras dans votre garde. Ne le laissez surtout pas tomber vers vos hanches !

 

Votre jab doit être direct et rapide. Donc dès que vous avez touché, hop vous ramenez votre bras. Ne restez pas trop longtemps sur votre cible, sinon vous serez trop exposé.e.

 

Et pour ce qui est de votre bras arrière, pensez à le maintenir bien collé à votre joue dans votre garde.

 

N’oubliez pas d’expirer quand votre jab touche. Le fait d’expirer quand votre bras est tendu permet de bien contracter au moment de l’impact. Ça apporte plus de puissance, mais aussi de stabilité au niveau du tronc.

 

Par contre une chose à ne pas faire c’est d’envoyer un jab en deux temps. C’est-à-dire que vous levez le coude et après seulement vous tendez votre bras.

 

Une fois que vous avez la bonne posture et le bon geste pour envoyer votre jab, vous pouvez ajouter de la puissance.

 

COMMENT METTRE DE LA PUISSANCE DANS VOTRE JAB ?

Si vous voulez juste toucher pour déstabiliser ou pour préparer une attaque, vous n’avez pas forcément besoin de mettre de la puissance dans votre jab.

 

Par contre, pour casser la garde, là vous devez mettre plus de punch dans votre coup ! Et pour ça vous devez :

  • Pousser sur votre jambe arrière
  • Faire un pas vers l’avant
  • Tourner votre hanche

 

1. POUSSEZ SUR VOTRE JAMBE ARRIÈRE

C’est ça qui va vous permettre de profiter du poids de votre corps. En poussant sur votre jambe arrière, vous envoyez votre poids vers l’avant. Par contre, vous n’avez pas besoin de vous pencher, gardez le dos droit.

 

2. FAITES UN PAS VERS L’AVANT

Ce pas vers l’avant va venir retenir l’élan que vous venez de prendre en poussant sur votre jambe arrière.

 

C’est ce levier avant-arrière qui emmène votre poids de corps vers l’avant. Le pas ne doit pas être trop grand, c’est un petit pas de quelques centimètres seulement.

 

Et lorsque vous touchez le sol avec la pointe de votre pied, votre bras doit être totalement tendu.

 

3. TOURNEZ VOTRE HANCHE

La rotation de hanche va participer au transfert de force. Elle permet de se servir du poids du corps pour donner plus de puissance à votre jab.

 

En quelque sorte, c’est un peu comme si la force que vous venez de créer avec le poids de votre corps se transfère dans votre bras.

 

COMMENT AMÉLIORER VOTRE JAB ? (CONSEILS ET EXERCICES)

QUELQUES CONSEILS

Pour améliorer votre jab, essayez d’appliquer ces quelques tips :

  • Concentrez-vous sur la vitesse de votre jab avant de mettre de la puissance.
  • Gardez votre bras en ligne droite.
  • Gardez votre coude le long du corps.
  • Votre coude doit suivre la même ligne droite que votre poing.
  • Ramenez votre bras dans votre garde juste après avoir envoyé votre jab.
  • Utilisez votre allonge au maximum.
  • Restez bien relâché.e quand vous envoyez votre jab.
  • Contractez et serrez le poing au moment de l’impact.
  • Gardez les jambes légèrement fléchies pour une position dynamique.
  • Lancez votre jab avec la main un peu décollée de votre visage.
  • Pensez à la zone que vous visez lorsque vous jabez.
  • Votre coup doit être rectiligne et ne doit pas être croisé.

 

QUELQUES EXERCICES

Pour améliorer votre jab, vous pouvez essayer ces quelques exercices :

  • Jab le long d’un mur
  • Shadow boxing focus jab
  • Sparring focus jab
  • Travail au sac

 

JAB LE LONG D’UN MUR

Un bon jab est un jab rectiligne, où votre coude ne bouge pas de l’axe horizontal. Pour perfectionner cet aspect, mettez-vous le long d’un mur.

 

Le but est d’envoyer des jabs sans que votre coude touche le mur. Concentrez-vous bien sur votre mouvement pour garder un jab bien droit sans ouverture du coude.

 

SHADOW BOXING FOCUS JAB

Pour améliorer votre jab, vous pouvez faire plusieurs rounds de shadow boxing. À chaque reprise, concentrez-vous uniquement sur votre direct du bras avant.

 

Au début, concentrez-vous sur votre technique. Une fois que votre technique est bonne, vous pouvez commencer à mettre plus de vitesse dans votre jab.

 

Le shadow boxing est idéal pour vous améliorer. C’est encore mieux si vous pouvez le faire devant un miroir. Comme ça vous voyez les petites erreurs à corriger.

 

SPARRING FOCUS JAB

Bon on vous l’accorde, si vous ne faites pas de boxe en club ça va être compliqué de faire du sparring. Sauf si vous avez un.e pote qui est aussi deter que vous !

 

Dans ce cas, le sparring est parfait pour appliquer tous les conseils qu’on vous a donnés. Travaillez par atelier, par exemple faites un round où vous utilisez votre jab pour tenir votre adversaire à distance.

 

Variez les ateliers à chaque round. Et si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête, faites des rounds où vous n’envoyez que votre jab.

 

Pensez juste à bien vous concentrer sur votre mouvement à chaque fois. Et n’hésitez pas à varier les jabs au corps et à la tête.

 

TRAVAIL AU SAC

Pour bosser la vitesse, la fluidité et la précision de votre jab, le sac de frappe est idéal. Vous pouvez travailler en différents rounds. Par exemple :

  • Un round où vous utilisez uniquement votre jab
  • Un round où vous commencez vos enchaînements par un jab
  • Etc.

 

Pour travailler la vitesse de votre jab, essayez d’en envoyer un maximum avec la meilleure technique possible dans un temps donné. Par exemple, vous pouvez faire ça pendant 30 secondes.

 

Pour travailler la précision, vous pouvez mettre du scotch sur votre sac de frappe au niveau des zones sensibles : menton, plexus, nez, etc.. De cette manière vous avez une indication visuelle pour être plus précis.e.

 

CONCLUSION

Le jab c’est le coup élémentaire de la boxe. Il s’agit du direct de votre bras avant (bras gauche si vous êtes droitier ou bras droit si vous êtes gaucher).

 

Le jab est une arme redoutable, car il permet de gérer la distance, de gêner et de préparer des enchaînements.

 

Pour envoyer un bon jab, vous devez avoir une posture dynamique, faire un petit pas en avant et tendre complètement votre bras avec une légère rotation du poignet.

 

Et pour améliorer votre jab, il n’y a pas de secret, vous devez pratiquer encore et encore. Que ce soit en shadow, en sparring ou sur un sac !

 

Pour plus de conseils sur l’attaque en boxe, on vous donne rendez-vous sur notre article qui parle de la technique de boxe !

 

VENEZ JABER AU CERCLE !

Vous avez besoin de parfaire votre jab ? Dans ce cas, entrez dans la ronde et testez Le Cercle !

 

Un workout 50% boxing et 50% bootcamp pensé pour vous défouler. Chaque session de 50 minutes est répartie en 10 rounds sur des aqua-bags et des benchs.

 

10 rounds pendant lesquels vous alternez boxe et bootcamp. Pendant les rounds boxing, envoyez vos meilleurs jabs et vos meilleurs combos. Pendant les rounds bootcamp, donnez tout ce que vous avez pour renforcer votre corps au max.

 

L’avantage du Cercle ? Aucun contact, aucun combat, la seule chose que vous mettez K.O ce sont les aqua-bags. De plus, les cours sont accessibles à tout le monde, peu importe votre niveau !

 

Alors, venez découvrir le Cercle et son studio minimaliste en plein cœur de Paris dans le 18e. Nos coachs et les Tigers n’attendent que vous pour tout casser dans une ambiance de folie !

Partager

abonnez-vous ici pour
une pizza gratuite*

(* la pizza pourrait en fait être notre newsletter, mais elle est pas mal aussi)

logo-lecercle