Blog

Blocage boxe anglaise : zoom sur la parade, le blocage et le catch !

En boxe anglaise, la défense est tout aussi importante que l’attaque. Et pour bien défendre, vous devez savoir faire un blocage.

 

Le but c’est de vous mettre en opposition au coup lancé par votre adversaire. Les blocages sont intéressants, car ils vous permettent de contrer.

 

Outre le blocage, vous pouvez aussi utiliser la parade et le catch. Ce sont en quelque sorte des variantes du blocage.

 

Vous voulez tout savoir sur le blocage en boxe anglaise ? Alors, lisez bien cet article jusqu’au bout. Let’s get ready to rumble tiger ! 🥊

 

LE BLOCAGE EN BOXE ANGLAISE

Le blocage est une technique de défense utilisée pour neutraliser les punchs de votre adversaire. Pour bloquer un coup, vous mettez en opposition votre coude, votre avant-bras ou votre gant.

 

Avec les blocages, le punch vous touche quand même. Mais le but est de minimiser son impact en l’absorbant. Vous pouvez d’ailleurs l’utiliser dans différents sports de combat et arts martiaux.

 

C’est un peu la défense de base en boxe anglaise et la plus facile à apprendre. Par contre, faire un bon blocage demande quand même de l’entraînement et de la pratique.

 

On peut d’ailleurs presque dire qu’il y a deux types de blocage :

  • Le blocage où vous ne faites qu’encaisser le coup
  • Le blocage où vous encaissez le coup en l’accompagnant

 

LES AVANTAGES DU BLOCAGE

En boxe anglaise les blocages sont intéressants pour :

  • Trouver des ouvertures afin de contrer
  • Fatiguer votre adversaire
  • Vous reposer physiquement et mentalement
  • Avancer sans forcément envoyer de coup
  • Combattre sereinement à moyenne et courte distance
  • Défendre les coups au niveau de la partie corporelle
  • Défendre sur les directs et les crochets

 

LES INCONVÉNIENTS DU BLOCAGE

Mais le blocage n’a pas que des avantages… Voilà pourquoi le blocage n’est pas parfait :

  • Il n’est pas facile à bien maîtriser
  • Si vous le ratez, vous êtes exposé.e
  • Vous perdez en vitesse pour contrer, car vos mains sont occupées à bloquer
  • Même si vous bloquez les coups de poing, vous vous faites toucher
  • Contrer après un blocage va vous demander pas mal d’énergie
  • Vos mains peuvent cacher votre vision
  • Le blocage n’est pas efficace face à un adversaire avec un gros volume de frappe

 

Pour vous aider à limiter ces inconvénients, don’t worry we got you ! On va voir ensemble comment faire un bon blocage en boxe anglaise. 🧐

 

COMMENT BIEN BLOQUER LES COUPS ?

Alors, déjà avant de commencer à vouloir bloquer les coups, il faut y aller step by step. Vous devez d’abord :

  • Évaluer la distance pour ne pas vous prendre un coup bêtement.
  • Bien observer votre adversaire (sa ligne d’épaule) pour voir ses mouvements.

 

Une fois que ces deux cases sont cochées, vous pouvez passer au blocage.

 

Avec un blocage, le but est de couvrir un maximum de surface. En gros, vous devez essayer de protéger votre tête et votre corps en même temps.

 

Alors, pour ça, vous devez passer en mode tortue :

  • Vous coudes sont rentrés vers l’intérieur et collés à votre corps.
  • Votre menton est bien rentré.
  • Vous gardez les mains bien collées à votre visage.
  • Vos yeux sont toujours ouverts et pointés sur votre adversaire.

 

Ensuite, pour bloquer un coup, vous devez être bien installé dans votre garde, c’est-à-dire être stable sur vos appuis. Le poids de votre corps doit être légèrement sur votre jambe arrière.

 

Une fois que vous êtes bien compact.e et hermétique, pour faire un blocage, vous venez vous interposer face au poing de votre adversaire. Pour ça, vous pouvez mettre votre gant, votre avant-bras ou votre coude.

 

En même temps que vous bloquez, faites une petite rotation du buste et faites pivoter votre pied. Ça vous permettra d’accompagner et d’absorber le coup.

 

Par exemple, si votre adversaire vous envoie son cross (de son bras droit), faites pivoter légèrement votre pied avant et tournez votre buste vers votre jambe arrière.

 

Pour bien réussir vos blocages, voilà quelques tips :

  • Serrez vos poings au moment de l’impact.
  • Adoptez une garde en cœur pour voir devant vous.
  • Gérez votre distance pour ne pas être ni trop loin ni trop près.
  • Vos gants doivent toujours être en contact avec votre visage.
  • Vous pouvez ajouter un déplacement pour sortir de l’axe.
  • Ne restez pas figé, mais toujours en déplacement (bounce par exemple).

 

Et si vous voulez voir un boxeur qui maîtrise l’art du blocage, on vous conseille de jeter un œil aux highlights d’Arthur Abraham et de Bilel Jkitou.

 

Maintenant on va rentrer un peu plus dans les détails du blocage haut et du blocage bas. Let’s go ! 💥

 

1. LE BLOCAGE HAUT

Pour faire un blocage haut, vous pouvez soit garder vos gants environ aux sourcils ou bien les maintenir plus haut, au niveau de la tête.

 

Avec les gants au niveau de vos sourcils, c’est votre gant qui va bloquer le coup. Pensez à bien le garder collé à votre visage. Sinon le coup de votre adversaire va taper dans votre gant qui va lui-même vous taper.

 

Si vous bloquez avec le gant au niveau de votre tête, là c’est votre bras et non plus votre gant qui bloque. L’avantage c’est que vous absorbez davantage le coup, mais par contre vos côtes sont plus exposées.

 

Quoi qu’il en soit, peu importe la technique :

  • Faites pivoter votre pied avant ou arrière selon le coup que vous bloquez.
  • Absorbez le coup en faisant une légère rotation du buste.
  • Une fois que vous avez bloqué le coup, remettez-vous bien en garde.

 

Par exemple, imaginez que votre adversaire vous envoie un direct qui arrive sur votre bras avant (votre bras gauche si vous boxez en orthodoxe). Pour bloquer le coup :

  • Montez vos gants au niveau de vos sourcils ou de votre tête.
  • Faites pivoter votre pied avant.
  • Faites une petite rotation de buste vers votre jambe arrière.

 

Cette rotation du buste va transférer votre poids vers l’arrière. De cette manière vous absorbez le coup en réduisant son impact.

 

2. LE BLOCAGE BAS

Le principe est le même que pour un blocage haut. Par contre, il y a une petite chose en plus pour le blocage bas ; vous abaissez votre centre de gravité.

 

Pour abaisser votre centre de gravité, asseyez-vous légèrement sur vos jambes en fléchissant les genoux.

 

Ensuite, pour bloquer, descendez un peu les coudes, environ au niveau des hanches. Et surtout, pensez à bien garder les coudes collés au corps.

 

Par contre, ne baissez pas trop vos gants, sinon votre visage est découvert. Ils doivent au minimum rester à la hauteur de vos épaules.

 

Et comme pour le blocage haut, pensez à bien faire pivoter votre pied et à tourner votre buste. Mais surtout, revenez toujours en garde après avoir bloqué le coup.

 

Les blocages sont souvent efficaces. Mais parfois votre adversaire peut anticiper vos blocages ou vous feinter. Pour éviter ça, vous devez essayer de varier les blocages. Et c’est là qu’intervient la parade ! 👊

 

LA PARADE EN BOXE ANGLAISE

Cette technique de défense est un peu une variante du blocage. Le mouvement est similaire, mais le but est de dévier le coup avec un petit mouvement de main.

 

Si votre parade est bien réussie, elle peut déséquilibrer votre adversaire, pour ensuite remiser en contre. Les parades sont donc un bon moyen d’utiliser l’élan de vos adversaires contre eux.

 

La parade est un geste qui parait facile, mais elle est plutôt technique à faire. Le but c’est de dévier le coup avant qu’il ne vous touche. Et pour ça, vous devez avoir le bon timing et le bon mouvement.

 

En boxe anglaise, les parades sont surtout très efficaces contre les boxeur.euse.s qui mettent beaucoup de force dans leurs punchs. Ils utilisent leur corps pour donner de la puissance. Donc avec une bonne parade il est facile de les déséquilibrer.

 

La parade est aussi intéressante contre les boxeur.euse.s avec une grande allonge. Pourquoi ? Car après avoir envoyé un punch, ils mettent du temps à ramener leur bras en garde.

 

Du coup, vos parades deviennent une arme redoutable, car vous fatiguez les boxeur.euse.s avec une grande allonge. Vous avez alors plus d’ouvertures.

 

En revanche, les parades ne sont pas vraiment efficaces contre les boxeur.euse.s rapides et leger.e.s. Pourquoi ? Car leurs mouvements sont rapides, ils n’utilisent pas leur élan et ramènent leurs bras très vite en garde.

 

LES AVANTAGES DE LA PARADE

Tout comme les blocages, la parade est une technique défensive intéressante :

  • Une parade réussie donne des ouvertures et déséquilibre votre adversaire.
  • Elle fonctionne très bien sur les directs (jab et cross).
  • Elle permet de fatiguer vos adversaires.
  • Elle est très utile à longue distance.
  • Vous déviez les coups de votre adversaire sans encaisser d’impact.

 

LES INCONVÉNIENTS DE LA PARADE

Par contre, vous devez vous méfier, car la parade peut aussi être risquée :

  • Elle ne fonctionne pas bien sur les crochets et les uppercuts.
  • Elle n’est pas très efficace sur les combinaisons.
  • Si votre geste est mauvais, vous vous retrouvez à découvert.
  • La parade n’est pas facile à utiliser au corps à corps.
  • Elle peut ralentir vos contres, car votre main est occupée à parer.
  • En cas de feinte, si vous vous faites avoir, votre garde est ouverte.

 

Mais pas de panique, comme pour les blocages, on va vous aider à limiter ces désavantages. On va voir comment faire de bonnes parades. 💪

 

COMMENT BIEN PARER LES COUPS EN BOXE ANGLAISE ?

En boxe, le but des parades c’est de vous créer une ouverture sans vous mettre à découvert. Pour ça, vous devez faire des mouvements courts et rapides. Plus votre parade est large, plus vous êtes exposé.e.

 

Plus vous aurez les mains hautes, plus il sera facile de faire une parade. Par contre, ne levez pas trop vos coudes, ils doivent protéger vos côtes.

 

Les parades sont surtout utiles contre les directs, car leur trajectoire est linéaire. Alors que les crochets et les uppercuts sont souvent trop puissants pour être parés.

 

Par contre, la parade demande quand même de l’entraînement et de bons réflexes. Pour qu’elle soit efficace, vous devez trouver le bon timing et la bonne distance.

 

Vous pouvez également faire des parades au corps à l’aide de vos coudes. Mais attention, c’est compliqué. Ce n’est pas impossible, mais il faut juste avoir la bonne technique.

 

Quoi qu’il en soit, pour parer les coups, vous avez deux options :

  1. La parade chassée
  2. La parade bloquée

 

1. LA PARADE CHASSÉE

La parade chassée consiste à dévier un coup de sa trajectoire sans encaisser l’impact. Pour ça, vous allez taper/pousser sur le gant de votre adversaire.

 

En fait, la parade chassée c’est juste un petit mouvement de l’avant-bras en diagonale. C’est comme si vous mettiez une petite claque pour chasser le coup.

 

Pour réduire l’impact et ne pas vous faire surprendre, pensez à faire pivoter votre pied. Par exemple, pour une parade du bras avant, faites pivoter votre pied avant.

 

Pour parer, votre coude doit être très légèrement levé, mais vraiment très peu. Votre parade doit être énergique pour minimiser le contact.

 

À la fin du mouvement, votre gant doit être orienté vers le bas, voire même perpendiculaire au sol.

 

Un petit truc que vous devez garder en tête : pour parer un coup, essayez de garder votre pouce en face de vos yeux. Comme ça votre garde est en cœur et vous pouvez bien voir votre adversaire.

 

Voilà quelques tips pour une bonne parade chassée :

  • Ne fermez pas le poing, gardez les mains ouvertes dans vos gants.
  • Votre mouvement de bras doit être court et sec.
  • Vous devez parer le coup juste avant que le coup de poing ne vous touche.
  • Restez concentré.e sur la ligne d’épaule de votre adversaire.

 

2. LA PARADE BLOQUÉE

Son nom vient du fait que c’est un peu un mélange entre le blocage et la parade chassée. Comme pour le blocage, vous faites une rotation de buste pour absorber et accompagner le coup.

 

La différence avec le blocage, c’est qu’au lieu de garder les gants au même niveau (sourcils ou tête), vous les faites glisser vers le haut.

 

Pour une parade bloquée, vous avez les gants collés au niveau de vos joues, et vous les faites glisser vers le haut.

 

Il n’y a pas non plus de mouvement de bras comme pour la parade chassée. Du coup, vous gardez les gants collés à votre visage. Ce qui vous permet de rester dans une garde compacte.

 

L’objectif c’est de bloquer avec un gant et de tourner votre buste pour avoir la hanche et l’épaule opposée vers l’arrière. Comme ça vous accompagnez le coup et vous êtes dans une meilleure position pour remiser !

 

Pour une bonne parade bloquée, pensez à :

  • Bien garder les gants collés à votre visage.
  • Avoir la garde en cœur pour voir votre adversaire (surtout sa ligne d’épaule).
  • Ne pas tourner la tête.
  • Enrouler les épaules vers l’intérieur lorsque vous bloquez le coup.
  • Rester solide sur vos appuis pour pouvoir remiser.

 

OK, maintenant que vous connaissez les parades chassées et bloquées, il est temps de voir une dernière variante du blocage : le catch. 🤚

 

LE CATCH EN BOXE ANGLAISE

Cette variante du blocage ressemble un peu à la parade, sauf que vous ne faites pas de mouvement de bras. Vous venez simplement mettre votre paume de main en opposition sans dévier le coup.

 

Vous devez mettre suffisamment de résistance pour ne pas vous prendre votre gant dans la tête, mais pas trop non plus. Parce que si vous vous faites feinter et que vous mettez trop de puissance, vous êtes à découvert.

 

Le catch est surtout utilisé pour les directs rapides et peu puissants. Seule la paume de votre gant suffit à catcher ce genre de coups.

 

Pour faire un bon catch, vous devez :

  • Lever votre gant et le mettre en opposition au direct qui arrive sur vous.
  • Faire comme si vous attrapiez une balle de tennis ou de baseball.
  • Faire pivoter le même pied que la main avec laquelle vous catchez le coup.
  • Bouger et cacher votre tête derrière votre main.
  • Ramener votre bras en garde après avoir catché le coup.
  • (Vous pouvez aussi ajouter un petit pas de retrait pour rester à distance.)

 

Ce n’est pas forcément la meilleure technique de blocage, mais elle marche plutôt bien sur les jabs. Parce que oui, sur un crochet, un uppercut ou un cross puissant, vous risquez de vous prendre le coup et votre gant dans la figure.

 

Avant de vous laisser partir on vous a préparé une ultime liste de conseils pour vos blocages, alors prenez des notes si besoin ! 📝

 

NOS DERNIERS TIPS POUR VOS BLOCAGES

  • Ne fermez pas les yeux, regardez toujours la ligne d’épaule de votre adversaire.
  • Adoptez une garde en cœur pour ne pas cacher votre champ de vision.
  • Regardez toujours devant vous et non pas vers le bas.
  • Pensez à bien respirer, ne restez pas en apnée.
  • Contractez vos muscles et expirez au moment de l’impact.
  • Bougez vos jambes, ne restez pas statique.
  • Bougez aussi votre tête, elle ne doit pas être une cible fixe.
  • Maintenez toujours une garde haute et compacte.
  • Pensez à toujours bien ramener vos bras en garde.
  • Si vous trouvez une ouverture, n’hésitez pas à contrer.

 

CONCLUSION

En boxe anglaise le blocage est la technique de défense de base. C’est la plus instinctive et la moins risquée. Alors que la parade et le catch sont des variantes un peu plus risquées.

 

Pour parfaire à ces techniques de défense, l’idéal est de vous entraîner avec un partenaire ou aux pattes d’ours. Ça vous permettra de trouver la bonne distance et le bon timing.

 

Et ce n’est pas parce que vous ne montez pas sur le ring que les blocages sont inutiles… Ils vous aident à avoir le bon mindset pour boxer !

 

Pour en savoir encore plus sur les attaques, les déplacements, etc., jetez un œil à notre article sur la technique de boxe. 👀

 

BLOQUER C’EST BIEN, PUNCHER AU CERCLE C’EST MIEUX

Vous avez envie de switcher sur off ? Vous voulez améliorer vos punchs ? Alors dans ce cas, entrez dans la ronde, Le Cercle est fait pour vous !

 

Le Cercle c’est un workout 50% boxe et 50% bootcamp pensé pour vous défouler durant 50 minutes.

 

10 rounds qui mélangent mouvements de boxe sur des aqua-bags et mouvements de renforcement musculaire sur des benchs équipés d’haltères.

 

Pour sculpter votre corps, travailler votre cardio, et vous défouler, on vous assure qu’il n’y a pas mieux !

 

En plus, au Cercle, il n’y a aucun combat, aucun choc. Vous pouvez cogner les aqua-bags autant que vous voulez, ils ne rendent pas les coups.

 

Et vous n’avez pas besoin d’être Tony Yoka ou Estelle Mossely, nos workouts sont accessibles à tous.tes. Peu importe votre niveau, vous êtes la bienvenue !

 

Alors, qu’est-ce que vous attendez pour rejoindre nos tigers ? Direction Paris 18 au pied du Sacré-Cœur pour des workouts dans une ambiance de folie ! 🔥

Partager

abonnez-vous ici pour
une pizza gratuite*

(* la pizza pourrait en fait être notre newsletter, mais elle est pas mal aussi)

logo-lecercle