Blog

mma boxe - mixed martial arts

MMA boxe : zoom sur les arts martiaux mixtes

Connu pour sa cage octogonale, le MMA boxe est le seul sport de combat qui autorise des coups au sol. Longtemps considérée comme trop violente et peu éthique, sa pratique a longtemps été interdite sur le territoire français. Depuis sa légalisation en France en 2020, ce sport rassemble de plus en plus d’adeptes. Zoom sur cette discipline qui gagne en popularité malgré sa réputation de sport violent.

Qu’est-ce que le MMA boxe ?

Le MMA, ou les arts martiaux mixtes, est un sport de combat complet qui combine plusieurs autres disciplines : judo, boxe thaï, savate française, lutte, ou encore jiu-jitsu. Dans sa pratique, on retrouve un mélange de techniques de frappe, de projection et de soumission. 

 

Les inspirations de la boxe MMA

Le MMA moderne trouve ses origines dans plusieurs sports de combat au cours du temps et notamment le pancrace antique et le jiu-jitsu brésilien.

Des points communs peuvent en effet être établis avec le pancrace, un sport de combat pratiqué dans la Grèce antique pendant les Jeux Olympiques. Dans cette discipline, presque toutes les techniques sont autorisées. Seuls l’introduction d’un doigt dans l’œil ou la bouche de son adversaire ainsi que le tirage d’oreille et des parties génitales sont interdits.

Plus récemment, le développement du MMA a été en grande partie permis grâce à la famille brésilienne Gracie

En effet, au XXè siècle, le japonais Mitsuyo Maéda, alors champion de judo dans son pays, transmet ses connaissances en judo et en ju-jitsu au fils de son ami, Gastão Gracie. 

Une fois de retour au Brésil, entre frères puis de père en fils, les combattants de cette famille adaptent, améliorent et perfectionnent leur apprentissage de la discipline. Le jiu-jitsu brésilien est ainsi développé.

 

L’apparition de ce sport de combat

Pour se faire connaître, la famille Gracie met en place le Challenge Gracie. L’objectif est simple : inviter n’importe quel athlète qui se sent capable de venir affronter un membre de la famille dans un combat libre. 

Deux interdictions régissent ces rencontres de Vale Tudo, qui signifie littéralement « tout est permis »

  • l’interdiction de frapper la colonne vertébrale
  • l’interdiction de mettre les doigts dans les yeux ou dans n’importe quel autre orifice de son adversaire.

Ces rencontres sont si impressionnantes et populaires que des combattants du monde entier font le déplacement pour affronter la famille Gracie. Ses membres ne perdent en effet leur combat que très rarement.

Au fil du temps, les différents sportifs apprennent et incorporent des techniques de disciplines différentes de leur sport principal pour s’améliorer. Les différents sports de combat commencent à se mélanger. Le MMA que l’on connaît aujourd’hui fait progressivement son apparition.

 

Les difficultés du MMA

L’absence de règles et de durée pendant les rencontres de Vale Tudo en fait toutefois un sport très violent et peu accepté par l’opinion publique et politique. 

Des athlètes, des politiques et des institutions critiquent ce sport qu’ils jugent brutal, sanglant et dangereux. 

Certains pays comme les États-Unis vont même jusqu’à interdire les rencontres UFC (Ultimate Fighting Championship) sur leur territoire. 

Il faudra attendre les années pour qu’un règlement vienne encadrer la discipline :

  • limite des temps des matchs
  • mise en place de rounds
  • déroulé du combat dans un octogone
  • ajout de juges pendant les rencontres pour éviter les matchs nuls
  • création d’une liste de fautes

Plus restrictives, ces règles permettent de professionnaliser la discipline et de mieux protéger les combattants de MMA.

 

Est-ce que le MMA est autorisé en France ?

En France, un arrêté ministériel datant de 2016 interdit tout sport qui autorise les coups au sol. De manière assez explicite, la pratique des mixed martial arts n’est donc pas autorisée sur le territoire français. 

Il faudra attendre le début de l’année 2020 pour que le ministère des Sports change d’avis. Il décide alors que c’est la Fédération Française de Boxe qui doit encadrer la pratique du MMA à l’échelle nationale. 

La France devient ainsi le dernier pays de l’Union européenne à légaliser le MMA d’un point de vue professionnel. Depuis deux ans, elle peut désormais accueillir et organiser des compétitions professionnelles de la discipline. 

En raison de sa popularité auprès des Français, son évolution reste toutefois surveillée de près par le ministère des Sports.

 

Quelles sont les règles du MMA ?

Vous l’avez compris, le MMA est une activité physique très intense et complète dans les techniques qu’elle autorise pendant un combat. La mise en place d’un règlement permet alors de toutes les harmoniser et de protéger par la même occasion les pratiquants.

Le déroulé d’un combat de boxe MMA

Dans les arts martiaux mixtes, les rencontres ont lieu dans une cage octogonale, simplement appelée l’octogone.

Tous les coups sont permis : poings, pieds, coudes, genoux, frappe au sol, immobilisation, technique de soumission ou de projection.

Selon la compétition et le niveau, les deux combattants s’affrontent pendant 1 ou 5 rounds de 3 à 5 minutes sous l’œil de trois juges et d’un arbitre.

Les boxeurs professionnels combattent en général pendant 3 ou 5 rounds de 5 minutes.

Pendant le combat, le vainqueur peut être désigné de 3 manières différentes :

  • un combattant met son adversaire K.O ou hors d’état de poursuivre le combat
  • un combattant réalise une technique de soumission qui pousse son adversaire à abandonner (ou qui pousse l’arbitre à prendre la décision d’arrêter le combat)
  • les juges donnent la décision finale à partir de leurs feuilles de score

 

Les coups interdits

En MMA, il est notamment défendu de :

  • donner des coups de tête
  • s’attaquer aux yeux de son adversaire
  • tirer les cheveux
  • frapper sur la colonne vertébrale, la nuque ou l’arrière de la tête
  • taper dans les parties génitales
  • mordre ou cracher sur son adversaire
  • placer intentionnellement son doigt dans un orifice, une coupure ou une lacération de son adversaire
  • piétiner ou écraser son adversaire quand il est au sol

Pour la compétition en MMA amateur, des techniques normalement autorisées ont été elles aussi interdites pour protéger les athlètes : 

  • les coups de genoux contre la tête de son adversaire
  • les clés de nuque, de cheville ou de talon en torsion
  • les torsions de la colonne vertébrale et de la nuque
  • toutes les frappes avec les coudes et les avant-bras

Le non-respect de ces règles peut entraîner la disqualification du boxeur.

 

L’équipement pour un combat

Pour protéger leurs corps, les combattants doivent obligatoirement porter les équipements suivants :

  • un short de MMA ou un short de compression
  • des bandages
  • des gants, ou mitaines pour les mains
  • un protège-dents
  • une coquille (facultative pour les féminines)
  • des protège-tibias chaussettes
  • un maillot de corps, appelé rashguard
  • un casque, seulement si les deux combattants y consentent

Dans les compétitions professionnelles, les trois derniers équipements sont formellement interdits. 

 

Qui peut pratiquer le MMA ?

Les arts martiaux mixtes conviennent aussi bien aux boxeuses et boxeurs professionnels qu’à toute personne souhaitant pratiquer la discipline en loisir. Aucun prérequis n’est nécessaire pour commencer. Cependant, dans les rencontres, les pratiquants sont répartis par catégorie d’âge et de poids.

Le MMA jeune et amateur

Dans les arts martiaux mixtes pour les jeunes et les amateurs, les pratiquants sont divisés en catégories d’âge chez les filles comme chez les garçons :

  • Youth C (U14) : pour les 12-13 ans 
  • Youth B (U16) : pour les 14-15 ans
  • Youth A (U18) : pour les 16-17 ans
  • Juniors (U21) : pour les 18-20 ans
  • Seniors (21+) : pour les 21 ans et plus

À partir de leur majorité, la compétition se scinde en deux classes distinctes

  • la classe Amateur B (Ama B) pour les pratiquants comptabilisant entre 0 et 6 combats tous sports de combat confondus
  • la classe Amateur A (Ama A) pour les pratiquants ayant fait plus de 6 combats ou ayant déjà une expérience compétitive avérée en sports de combat 

Dans chaque catégorie d’âge, des catégories de poids sont définies pour diviser les combattants. 

Par exemple, les catégories masculines U18, U21 et 21+ sont réparties comme suit :

  • poids pailles : moins de 52.2 kg, 115 lb
  • poids mouches : moins de 56.7 kg, 125 lb
  • poids coqs : moins de 61.2 kg, 135 lb
  • poids plumes : moins de 65.8kg, 145 lb
  • poids légers : moins de 70.3 kg, 155 lb
  • poids mi-moyens (ou poids welters) : moins de 77.1kg, 170 lb
  • poids moyens : moins de 83.9 kg, 185 lb
  • poids mi-lourds (ou poids lourds-légers) : moins de 93 kg, 205 lb
  • poids lourds : moins de 120.2 kg, 265 lb

Dans les catégories féminines U18, U21 et 21+, les catégories sont presque les mêmes. Elles vont des poids plumes aux poids mi-moyens avec en plus, la catégorie poids atomes pour les moins de 47.7kg, soit 105 lb.

 

Le MMA professionnel

Dans le cadre des arts martiaux mixtes professionnels, les compétiteurs et les compétitrices sont séparés en deux groupes : 

  • élite 2 : le combattant a un palmarès entre 0 et 9 combats
  • élite 1 : le combattant a un palmarès supérieur ou égal à 10 combats

Concernant les catégories de poids, dans les compétitions féminines U21 pro et 21+ pro, ces catégories sont les mêmes que chez les amateurs. Elles vont des poids atomes au poids mi-moyens ou poids welters.  

Chez les hommes juniors et seniors, les combattants sont aussi séparés comme chez les amateurs : des poids pailles aux poids lourds.

Pour les seniors, il y a toutefois une catégorie additionnelle : les poids super lourds pour les plus de 120.2kg, soit les plus de 265 lb.

La pesée des combattants de MMA se fait la veille du combat pour valider la catégorie dans laquelle ils vont devoir concourir.

 

Pour conclure : ce qu’il faut retenir de ce sport de combat

Souvent appelé free fight, le MMA, ou mixed martial arts, est une discipline aux nombreuses caractéristiques spécifiques :

  • Il regroupe d’une variété d’autres sports : judo, ju-jitsu, boxe anglaise, lutte
  • Ce sport peut présenter des phases de combat debout, au sol et des corps à corps
  • Les combattants se divisent dans des catégories de poids et des catégories d’âge
  • De nombreux coups sont interdits pour protéger les adversaires
  • La pratique de cette discipline est légalisée en France depuis début 2020
  • Dans une rencontre, la victoire peut-être décidée par K.O, immobilisation ou décision des juges

 

Le Cercle Boxing : de la boxe sans octogone

Vous voulez vous mettre au MMA mais vous ne savez pas par où commencer ? Ou vous avez peut-être envie de tout simplement commencer un sport de combat avec des cours encadrés ? Le Cercle est le studio de boxe qu’il vous faut !

Entrez dans la ronde avec un workout 50% boxe et 50% bootcamp. Profitez d’un entraînement 100% fun et dynamique sans duel ni choc.

Côté boxing, améliorez vos 6 coups classiques de boxe anglaise en tapant directement dans nos aqua-bags. Côté bench, faites du renforcement musculaire avec des haltères.

Nos coachs sont là pour vous motiver pendant les 50 minutes d’entraînement sur nos playlists hyper motivantes.

Réveillez le Conor McGregor ou le Ciryl Gane qui sommeille en vous Tiger !

Partager

abonnez-vous ici pour
une pizza gratuite*

(* la pizza pourrait en fait être notre newsletter, mais elle est pas mal aussi)

logo-lecercle