Blog

boxe française

Boxe française : tout savoir sur la savate

Vous avez envie de vous mettre à un sport de combat, mais vous ne savez pas quel type de boxe choisir ? Essayez la boxe française, aussi connue sous le nom de savate. Vous pourrez donner à la fois des coups de pied et des coups de poing.

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la boxe française !

 

Qu’est-ce que la boxe française ?

La boxe française, aussi connue sous le nom de savate boxe française, se pratique uniquement avec les pieds et les poings. Les coups de tibia, de genou et de coude ne sont pas autorisés. Il s’agit de la seule boxe pieds-poings à être née en Europe.

 

Origine et histoire

À la fin du XVIIIe siècle, de nombreuses bagarres voient le jour à Paris. Pendant ces épisodes violents, des coups de pied sont donnés. En réponse à ces violences parisiennes, la savate est de plus pratiquée et enseignée. Il s’agit d’une méthode de combat qui permet notamment de se défendre en cas d’attaque physique. Elle se pratique avec des chaussures au pied.

Lors d’un séjour en Angleterre, le Français Charles Lecour, lui-même élève savatier, découvre la pratique de la boxe anglaise sur ce territoire. Elle y est considérée comme un sport de rue sans règles et pratiqué à mains nues.

A son retour à Paris, Charles Lecour codifie les règles de la boxe anglaise. Il mélange aussi les coups de poing de ce sport avec les techniques de coup de pied de la savate

Vers 1830, la boxe française voit ainsi le jour. 

A son apparition, elle est désignée sous le nom de savate ou art de la savate. Au XXe siècle, les pratiquants, nommés tireurs et tireuses, utilisent plutôt l’appellation boxe française.

 En 2002, le sport est alors officiellement renommée savate boxe française.

En 2015, ce sport de combat est même officiellement inscrit à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel français de l’UNESCO.

 

Les coups autorisés

La boxe française autorise 3 coups de poing issus de la boxe anglaise : 

  • le direct
  • l’uppercut
  • le crochet

Concernant les coups de pied autorisés, les combattants peuvent en effectuer 4 : 

  • les coups de pied chassés (frontal et latéral)
  • les coups de pied fouettés
  • les coups de pied revers (frontal et latéral)
  • les coups de pied bas

Les adversaires peuvent se frapper suivant 3 niveaux du corps :

  • la partie basse du corps : les jambes
  • la partie médiane : le buste
  • la partie haute : la tête

 

 

Les techniques interdites

En savate, les tireurs n’ont pas le droit d’attaquer :

  • le dos de leur adversaire
  • les parties génitales
  • la poitrine chez les femmes

En prime, certains coups sont mêmes complètement interdits, sous peine de recevoir un avertissement : 

  • les coups de poings en-dessous de la ceinture
  • les coups de pieds verticaux
  • les coups de coude, de tibia et de genou
  • les coups de pieds revers internes (donnés avec l’intérieur de la chaussure)
  • les coups de pieds donnés avec la main au sol
  • les coups de pieds donnés dos à leur adversaire

 

 

Quels sont les bienfaits de la boxe française ?

La savate boxe française se base sur les déplacements, les enchaînements, la précision et la tactique. Sa pratique permet ainsi d’agir à la fois sur la santé mais aussi sur l’esprit du tireur. Découvrez les principaux bienfaits procurés par ce sport de combat.

 

Vous affinez votre silhouette

Pendant chaque exercice, vous êtes constamment sur la pointe de vos pieds. Vous sautillez vers l’avant, vers l’arrière et même sur les côtés. Vous renforcez ainsi les muscles de vos jambes, depuis vos mollets jusqu’à vos fessiers.

Pendant votre entraînement, vous allez aussi engager le haut de votre corps quand vous envoyez vos poings. Dos, bras, abdos, épaules, tout est tonifié.

Au final, c’est l’ensemble de vos muscles qui travaille à chacun de vos mouvements. Vous perdez du poids, développez votre masse musculaire et vous vous affinez.

 

Vous renforcez votre endurance 

On ne vous apprend rien, la boxe est un sport qui demande beaucoup de cardio.

Vous devez vous déplacer rapidement entre les coups, apprendre à gérer votre respiration, et réussir à tenir le rythme de l’entraînement. 

Au début, ce ne sera pas évident, mais séance après séance, vous allez devenir plus résistant et plus endurant, sans vous en rendre compte. 

 

Vous évacuez votre stress

Lorsque vous boxe, vous faites le vide dans votre esprit. Le temps de votre session, vos frustrations et vos problèmes du quotidien ne sont plus qu’un vague souvenir. Vous rentrez dans une bulle 100% savate. 

Vous vous concentrez sur vos coups, vos déplacements, votre garde, et vos esquives.

Profitez de cette parenthèse pour vous défouler et évacuer toute votre agressivité.

Vous en ressortirez apaisé et l’esprit léger.

 

Vous boostez votre confiance en vous

On le sait, monter sur le ring, ce n’est pas facile à faire pour tout le monde. 

À force de vous entraîner, vous allez prendre confiance en vos techniques de frappes et en vos capacités sportives. Vous allez aussi améliorer votre analyse tactique à chaque nouvel échange avec votre partenaire d’entraînement.

Ainsi, vous renforcez à la fois votre mental mais aussi votre estime de vous.

 

 

Quelles sont les règles de la boxe française ?

Comme dans tous les sports de combat, la boxe française a ses propres règles et ses propres pratiques. Dans cette discipline, la compétition sur les rings se divise en deux types : l’assaut et le combat. Chaque compétition officielle requiert par ailleurs un niveau et un âge minimum pour participer. Suivez le guide, on vous explique tout en détail.

 

L’assaut

Lors d’un assaut, les coups des compétiteurs sont portés sans être appuyés. Seule la touche compte.

Les coups ne doivent donc être ni puissants ni percutants. Les combattants sont seulement jugés sur leur technique, leur précision et leur style.

Chaque zone du corps qui est touchée donne un certain nombre de points au tireur qui effectue le coup : 

  • partie basse du corps (jambes) : 1 point
  • partie médiane du corps (buste) : 2 points
  • partie haute du corps (tête) : 4 points pour les coups de pied et 1 point pour les coups de poing

La pratique de la savate en loisir équivaut le plus souvent à ce type de pratique.

Dans les compétitions, les assauts se déroulent le plus souvent en 3 rounds de 1 min 30 chacun, ou en 4 rounds de 2 minutes.

Le tireur qui a marqué le plus de points à la fin de ces rounds est désigné vainqueur.

Pour participer à ces compétitions en assaut, les boxeurs doivent avoir plus de 7 ans et ils doivent avoir validé leur niveau 3, soit leur gant rouge.

 

Le combat

À l’inverse de l’assaut, dans le combat, c’est la puissance et l’efficacité des coups qui sont à privilégier.

L’objectif est ici de déclarer son adversaire hors-combat, ou K.O..

En général, les combats se déroulent en 5 rounds de 2 minutes.

Seuls les combattants de plus de 18 ans peuvent participer aux combats. Avec l’accord des parents, un pratiquant de 16 ans peut lui aussi combattre. Dans les deux cas, le boxeur doit au moins avoir le grade de gant jaune ainsi qu’une autorisation médicale.

 

Les grades en boxe française

En savate, le système de grades permet de déterminer le niveau des tireurs et des tireuses. Certaines compétitions ne sont accessibles qu’à partir d’un certain grade, appelé aussi gant.

Les différents grades de boxe française sont les suivants : 

  • Gant bleu : initiation, vous touchez et vous n’êtes pas touché
  • Gant vert : initiation, vous n’êtes pas touché, vous touchez (situation simple)
  • Gant rouge : perfectionnement, vous n’êtes pas touché, vous touchez (situation complexe)
  • Gant blanc : perfectionnement, vous touchez avant d’être touché
  • Gant jaune : maîtrise, vous perturbez pour aller toucher
  • Gant d’argent technique : expertise
  • Gants de bronze et d’argent compétition 
  • Gants vermeil et or : titre honorifique

Les grades 1 à 4 sont validés directement en club. Chaque année, les clubs de savate boxe française organisent plusieurs passages de grade pour évaluer le niveau de leurs élèves. En moyenne, sur une saison, un tireur peut passer entre 1 à 2 grades.

Pour obtenir, les gants de bronze et les gants d’argent, vous devez effectuer des combats

Les gants vermeil et les gants d’or ne sont quant à eux donnés qu’aux professeurs de boxe française qui exercent depuis un certain nombre d’années. Ces professeurs doivent par ailleurs être proposés par une personne compétente du milieu. 

Le passage du grade 5, le gant jaune, est réalisé par un examen fédéral qui comporte 4 épreuves techniques. Sa validation donne accès à la formation et aux examens pour devenir entraîneur de savate.

 

Les catégories d’âge 

Les tireurs et les tireuses sont répartis en 7 catégories selon leur âge, calculé avec leur année de naissance : 

  • pré-poussins : 7, 8 et 9 ans
  • poussins : 10 et 11 ans
  • benjamins : 12 et 13 ans
  • minimes : 14 et 15 ans
  • cadets : 16 et 17 ans
  • juniors : 18, 19 et 20 ans
  • seniors : combat (21 à 34 ans), assaut (21 à 39 ans)
  • vétérans : combat (35 ans et plus), assaut (40 ans et plus)

Si vous n’avez pas l’âge ou le niveau requis pour participer aux compétitions officielles de boxe française, vous pouvez aussi participer à des galas. Ces galas sont des compétitions non officielles organisées entre les clubs de la discipline. 

 

Les catégories de poids

Les catégories de poids sont identiques pour les assauts et pour les combats. Elles sont juste distinctes entre les tireurs et les tireuses.

 

Pour les femmes 

Chez les femmes adultes, il y a 9 catégories de poids :

  • moins de 48 kg : mouches
  • de 48 à 52 kg : coqs
  • de 52 à 56 kg : plumes
  • de 56 à 60 kg : légers
  • de 60 à 65 kg : super légers
  • de 65 à 70 kg : mi-moyens
  • de 70 à 75 kg : super mi-moyens
  • plus de 75 kg : lourds

 

Pour les hommes 

Chez les hommes adultes, le nombre de catégories de poids s’élève à 8 : 

  • moins de 56 kg : plumes
  • de 56 à 60 kg : légers
  • de 60 à 65 kg : super légers
  • de 65 à 70 kg : mi-moyens
  • de 70 à 75 kg : super mi-moyens
  • de 75 à 80 kg : moyens
  • de 80 à 85 kg : mi-lourds
  • plus de 85 kg : lourds

En tant que combattant, si vous vous inscrivez dans une catégorie de poids, vous devez y rester jusqu’à la fin de la saison en cours. Sinon, vous risquez tout simplement d’être disqualifié de vos compétitions.

 

Équipement boxe française : l’essentiel pour une bonne pratique

Maintenant, vous connaissez presque tout sur la pratique de la savate boxe française. Mais qu’en est-il de la tenue et des protections nécessaires pour une pratique en toute sécurité ? On vous a tout listé.

 

La tenue des tireurs 

La savate se pratique dans une tenue confortable pour les boxeurs :

  • des chaussures de boxe française, appelées chaussons
  • un pantalon 
  • un débardeur ou un t-shirt

 

 

Les protections

Afin de pratiquer la savate boxe française en toute sécurité, les combattants doivent se protéger des coups de leurs adversaires.

Pour cette raison, les règles sur les protections sont les suivantes :

  • protège-dents obligatoire, même à l’entraînement
  • gants de boxe obligatoires
  • bandage des mains autorisé
  • protège-tibias obligatoires pour les assauts (mais interdits dans certaines catégories de combat)
  • protection des parties sensibles (organes reproducteurs et poitrine chez les femmes)
  • casque 

 

 

Pour conclure

La savate boxe française est un sport de combat né de la fusion entre la boxe anglaise et la savate.

Dès son apparition, elle est codifiée afin de permettre à ses pratiquants de se défouler tout en restant sans danger.

Voici les 7 informations principales à retenir sur ce sport de combat né en France : 

  1. La boxe française autorise les coups de pieds et les coups de poings
  2. Sa pratique se divise en deux axes distincts : l’assaut et le combat
  3. Le système de grades et de gants permet de gérer le niveau des élèves ainsi que leur participation aux compétitions officielles
  4. Les compétitions sont réparties selon l’âge et le poids du combattant
  5. La tenue vestimentaire est simple (gants de boxe, chaussures, pantalon, t-shirt ou débardeur)
  6. La savate est accessible à tout le monde dès le plus jeune âge
  7. Ses bienfaits sont nombreux à la fois pour votre santé physique et votre santé mentale

 

 

Passez à l’action : choisissez Le Cercle pour votre sport de combat

Ça y est, vous êtes convaincu ? Vous avez envie de vous essayer à la boxe ? Pour commencer en douceur, nous avons le concept qu’il vous faut ! 

Dans le studio du Cercle, vous allez pouvoir vous initier à la boxe anglaise où tous les coups de poings sont permis. Profitez d’un cours immersif sans risquer de prendre des coups en retour !

Au rythme de playlists entraînantes, déconnectez complètement. Servez-vous de nos aqua-bags pour réveiller le Rocky Balboa qui sommeille en vous.

Défoulez-vous pendant 50 minutes et oubliez tout le reste. Pas de prise de tête, que du fun et de la bonne ambiance ! 

Avec un workout mi-bootcamp mi-boxing, switchez sur off dès maintenant Tigers ! Nos coachs vous attendent dans la ronde.

Partager

abonnez-vous ici pour
une pizza gratuite*

(* la pizza pourrait en fait être notre newsletter, mais elle est pas mal aussi)

logo-lecercle